1/2

Micro-station à culture fixée,

la STÉPURBIO® est la 1ère Station connectée par verrouillage électronique avec mise en service à distance.

Agrément ministériel : 2016-007-mod01

La qualité du rejet dans un total respect de l’environnement

Découvrez notre Station STÉPURBIO®, première station connectée par verrouillage électronique avec mise en service à distance grâce à un nouveau procédé : la CONNEXION BOX.

Les avantages
  • Localisation de toutes les stations posées

  • Envoi régulier de messages de conseil et bon usage aux propriétaires

  • Déverrouillage et mise en service à distance gratuitement le jour même de l’installation

  • Vérification du bon fonctionnement

  • Identification des intervenants (installateur, bureau d’études, SPANC)

  • Garantie déclenchée le jour de la mise en service et possibilité d’une extension de fonctionnement du matériel

  • Archiver des documents techniques et règlementaires gratuitement

  • Ce produit vous est livré avec 20 cm de réhausse supplémentaire

  • Une armoire de commande dont la qualité permet la pose de celle-ci à l'extérieur de la maison

Le dispositif de traitement STÉPURBIO® est une micro-station à écoulement gravitaire selon le principe d'une culture fixée aérée, un traitement bactérien par oxygénation sur un support fixe. Ils sont composés dans une seule et même cuve compartimentée :
- un décanteur primaire de 2600l comprenant une cloison siphoïde pour arrêter et protéger les flottants, et un préfiltre en sortie.
- un réacteur biologique avec un lit fixé.
- un clarificateur.

- un airlift alimenté par la même pompe permettant l'extraction des boues par recirculation.


  • rendement exceptionnel de 99%

  • monobloc à faible encombrement : 3,6 m²

  • pas d'électromécanique dans la station pour une meilleure pérennité

  • grand décanteur primaire de 2600L pour un meilleur espacement des vidanges

Performances épuratoires
* DBO5 = 5,50 mg/l
* DCO = 42.9 mg/l
* MES = 6,55 mg/l
Décantation primaire

But : Décantation des matières solides de l'effluent et rétention des flottants.

Procédé : Un milieu sans oxygène (anaérobie) pour des bactéries (hétérotrophes) qui vont consommer la matière organique.

Bioréaction

But : Traitement aérobie de la pollution organique par des cultures fixées sur des supports.

Procédé : Les bactéries fixées qui dégradent la matière organique présente dans les effluents domestiques.

Clarificateur

But : Séparation des matières en suspension des eaux préalablement "traitées" par différence de densité.

Procédé : La sédimentation des boues se fait vers le fond du décanteur-clarificateur, les eaux clarifiées sont ensuite évacuées par surverse vers un milieu récepteur.

Nouveau et très utile dans le domaine de l'ANC :
Soucieux de la traçabilité et du suivi de nos produits, Nous avons innové en mettant au point un concept de communication avec l'utilisateur final de notre filière. La Stépurbio® est équipée d'un dispositif innovant. La CONNEXION BOX®, qui répond au suivi, et à la localisation de la totalité de nos stations d'épuration.

C'est un procédé unique de communication et traçabilité dans le domaine de l'ANC.

Exemple de mise en route de la Connexion box (cliquez-ici)

► Documentations techniques

Consultez notre brochure ici

Kit Silent Bloc pour pose de coffret Stépurbio ( en option )

IMG_20190121_092118.jpg
IMG_20190121_093003.jpg

 

                   CONDITIONS PARTICULIERES DE POSE DE LA STEPURBIO

                                          

 

De manière générale dans un sol qui présente une très bonne perméabilité il est préférable de poser la STEPURBIO

avec du grain de riz car cela évite les tassements différentiels.

 

Le sable stabilisé (200 kg de ciment au m3 de sable humide) coûte plus cher à la pose mais protègera votre ouvrage à long terme.

 

Nota bene : la hauteur du remblai final de la terre végétale doit être de 10 cm maximum.

 

Condition de pose en sol argileux (imperméable) Solution N°1

Il est impératif de faire une dalle béton, d’arrimer la ou les cuves à la dalle en utilisant les traversées de cuves,  il y en a quatre par cuve elles peuvent être arrimées avec du fer à béton (Tor de D10) qui est scellé dans la dalle de béton, passé dans la traversée de cuve replié vers le bas, cette opération peut être aussi réalisée avec les sangles.

 

Il faudra ensuite faire du sable stabilisé : 200kg de ciment par m3 de sable mélangé avec du sable humide et l’utiliser comme remblai tout autour de la cuve sur une épaisseur de 20 cm jusqu’en haut de la cuve ou des rehausses si il y en a.

 

Solution N°2

Mettre du sable stabilisé en fond de fouille compacté, afin d’éviter un tassement différentiel entre la fosse (3000 L) et le filtre (500 Kg).

 

Poser un treillis soudé en fond de fouille qui doit remonter sur les côtés à mi-hauteur du sable stabilisé (si nous avons 20 cm de sable stabilisé, 200 kg de ciment au m3 de sable humide, le treillis doit être posé après avoir mis 10 cm de sable stabilisé pour qu’il soit noyé au milieu).

 

Le treillis doit remonter sur une hauteur de 130 cm (comme un berceau).

 

Passer des barres de fer en forme de cavalier dans les 4 trous passage de parois de chaque cuve qui compose le filtre, les lier aux treillis soudés qui sont au fond de la fouille, finir de remblayer tout le tour de la fouille sur une épaisseur de 20 cm jusqu’en haut de la cuve ou des rehausses et jusqu’à la hauteur du TN,

 

Pour valider cette opération, il faut impérativement faire des photos de chaque étape définie afin de prouver la bonne exécution du cahier des charges en cas de litige.

 

 

Condition de pose dans un sol rocheux (imperméable)

 

Mettre du sable stabilisé en fond de fouille compacté, afin d’éviter un tassement différentiel entre la fosse (3000 L) et le filtre (500 Kg).

 

Poser un treillis soudés en fond de fouille qui doit remonter sur les côtés à mi-hauteur du sable stabilisé (si nous avons 20 cm de sable stabilisé, 200 kg de ciment au m3 de sable humide, le treillis doit être posé après avoir mis 10 cm de sable stabilisé pour qu’il soit noyé au milieu).

 

Le treillis doit remonter sur une hauteur de 130 cm (comme un berceau).

 

Passer des barres de fer en forme de cavalier dans les 4 trous passage de parois de chaque cuve qui compose le filtre, les lier aux treillis soudés qui sont au fond de la fouille, finir de remblayer tout le tour de la fouille sur une épaisseur de 20 cm jusqu’en haut de la cuve ou des rehausses et jusqu’à la hauteur du TN,

 

Pour valider cette opération, il faut impérativement faire des photos de chaque étape définie afin de prouver la bonne exécution du cahier des charges en cas de litige.

 

 

Il est très important de comprendre que ces conditions de poses en sol imperméable sont faites pour éviter que l’eau quelques soit son origine pluie ou sources…etc ne puisse en aucun cas rentrer en contact avec la, les cuves

 

 

 

Condition de pose en bas d’un talus ou d’une colline…etc

 

C’est une situation compliquée il est préférable de l’éviter quand cela est possible surtout dans les régions ou les orages peuvent être très violents.

 

Tous d’abord il faut faire diriger ou drainer l’eau en cas de pluie afin que celle-ci soit détournée de la station.

 

Mettre du sable stabilisé en fond de fouille sur une épaisseur de 20 cm compacté afin d’éviter un tassement différentiel entre la fosse (3000 L) et le filtre (500 Kg).

 

Finir de remblayer tout le tour de la fouille sur une épaisseur de 20 cm jusqu’en haut de la cuve ou des rehausses et jusqu’à la hauteur du TN,

 

Si cela est possible laisser dépasser la cuve de 5 à 10 cm pour éviter les coulées de boues qui peuvent rentrer par la ventilation du filtre.

 

 

 

 

Condition de pose dans les régions ou les orages peuvent être très violents et ou le sol n’a pas la capacité d’absorber l’eau aussi vite que ce qu’elle tombe

 

Tous d’abord il faut diriger ou drainer l’eau en cas de pluie afin que celle-ci soit détournée de la station

 

Il n’est pas recommandé d’utiliser du sable classique car celui-ci serait lessivé par l’eau, et le grain de riz avec un sol non drainé laisserait l’eau s’accumuler dans la fouille et pourrait relever la cuve ou l’écraser.

 

Mettre du sable stabilisé en fond de fouille sur une épaisseur de 20 cm compacté afin d’éviter un tassement différentiel entre la fosse (3000 L) et le filtre (500 Kg).

 

Finir de remblayer tout le tour de la fouille sur une épaisseur de 20 cm jusqu’en haut de la cuve ou des rehausses et jusqu’à la hauteur du TN,

 

Si cela est possible laisser dépasser la cuve de 5 à 10 cm pour éviter les coulées de boues qui peuvent rentrer par la ventilation du filtre.

 

Il n’est pas recommandé de poser la STEPURBIO dans un point bas fermé ou qui constitue une cuvette.

 

Dans ce cas il peut être posé hors sol sur une dalle béton et un mur maçonné tout autour

 

La pose de nos systèmes doit être soumise à une étude d’hydrogéologie (test de perméabilité et qualité du sol afin de connaître les préconisations de pose d’une pose d'une part, et d'infiltration du sol d'autre part),  afin de pérenniser le fonctionnement et la garantie des systèmes 

 

 

Date de création Août 2017